Francisation 101 B

GAÉTAN COUTURE | QUEBEC.HUFFINGTONPOST.CA | 12/05/2016

Le gouvernement Couillard refuse de modifier la loi 101, mais se propose de suggérer aux grandes compagnies américaines installées au Québec un allègement aux règles d'affichage extérieur. En effet, le gouvernement prévoit mettre de l'avant le concept de «présence suffisante du français» au lieu de la «prédominance du français».

Ceci découle d'un jugement de la Cour supérieure qui a débouté en avril 2015 le gouvernement du Québec face à huit opposants à l'affichage extérieur à prédominance en français. Le gouvernement a décidé de ne pas aller en Cour suprême pour débattre du sujet au plus haut tribunal du pays. Pourtant, en 1988, cette même Cour suprême avait reconnu qu'au Québec, on pouvait exiger que la langue française prédomine sur les affiches et qu'elle soit plus en évidence que d'autres langues (arrêt Ford).

Recul des ventes de musique francophone au Québec

LA PRESSE CANADIENNE | ICI.RADIO-CANADA.CA | 03/05/2016

De nouvelles statistiques indiquent un recul des ventes de musique au Québec, de même que des parts de marché québécoises dans ce domaine.

Des données publiées mardi par l'Observatoire de la culture et des communications du Québec de l'Institut de la statistique du Québec révèlent d'abord que les ventes d'albums ont été de 8,5 millions en 2015, soit une baisse de 3 % par rapport à 2014.

En ce qui a trait à la part de marché des produits québécois, elle s'élevait l'année dernière à 41 %, un léger recul par rapport à la proportion de 42 % pour 2014. Il y a eu une baisse du nombre de produits québécois vendus, à la fois pour le CD (-4 %), les albums numériques (-6 %) et les pistes numériques (-7 %).

Le MMF au Conseil municipal de Montréal

Montréal, 16 mai 2016 – Le Mouvement Montréal français (MMF), par la voix de sa porte-parole Sophie Stanké, invite la population montréalaise à venir, comme elle, exprimer ce soir au Conseil municipal de Montréal, et chaque mois par la suite, son mécontentement face au laxisme des élus municipaux à l’égard de l’anglicisation de la métropole.

La première intervention aura lieu ce lundi à l’Hôtel de ville à l’occasion de la période de questions des citoyens-nes, débutant à 19 heures. Elle aura pour objet de questionner le maire Denis Coderre sur le non-respect par la Société du 375e de l’article premier de la Charte de la Ville faisant de Montréal une cité de langue française, et sur l’insignifiance annoncée des festivités en ce qui a trait à l’histoire de notre métropole française des Amériques.

La situation démographique avive les enjeux de l'immigration au Québec

GIUSEPPE VALIENTE | LA PRESSE CANADIENNE | 08/05/2016

Alors que le taux de fécondité poursuit son déclin et que le vieillissement de la population s'accentue au Québec, l'enjeu de l'accueil des immigrants est placé à l'avant-plan, suscitant des débats sur l'économie, l'identité, la culture et la langue dans la province.

L'Institut de la statistique du Québec (ISQ) a annoncé à la fin du mois dernier que l'indice synthétique de fécondité s'était établi à 1,6 enfant par femme en 2015 - une baisse de 1 % par rapport au niveau de 2014 -, marquant un recul pour la sixième année consécutive.