Le bilinguisme collectif, étape vers l'assimilation

De Pierre Allard, dans un blogue, le 13 mars 2014

À moins d'analyser les recensements fédéraux, il est difficile de comprendre la dynamique de l'assimilation à l'anglais, qui touche depuis toujours les francophones hors-Québec mais qui existe aussi dans certaines régions du Québec, notamment en Outaouais et dans la grande région montréalaise
 

Francophobie : Mme Marois est la cible de propos haineux

Par Marie-Michèle Sioui, dans La Presse, le 13 mars 2014

Une vidéo de Pauline Marois placée sur le réseau YouTube il y a plus d'un an suscite ces jours-ci des commentaires élogieux à l'endroit de l'auteur présumé de l'attentat du Métropolis, Richard Henry Bain.


Bonjour/Hi ?

Blog de Mathieu Bock-Côté - 25 février 2014

.

Diane de Courcy a affirmé que si le Parti Québécois était réélu, elle travaillerait à ce que le Québec ne bascule pas dans le bilinguisme systématique et institutionnel

Avec un gouvernement péquiste majoritaire, elle travaillera à refaire de la question linguistique une question prioritaire. Et elle a donné pour exemple de cette bilinguisation inquiétante de la métropole l’apparition, depuis quelques années, de cet exaspérant «bonjour/Hi» qu’on nous impose à peu près tout le temps lorsqu’on entre dans un commerce.


Couillard prône le bilinguisme pour tous les enfants

Par Robert Dutrisac, dans Le Devoir, le 11 mars 2014

Le chef libéral, Philippe Couillard, souhaite que tous les enfants du Québec, quelle que soit la région où ils habitent, puissent devenir bilingues.


MQF : Une lutte contre le « Québec bashing »

Par Catherine Bouchard  Publié dans le Journal de Montréal  le: dimanche 09 mars 2014,

Le président du Mouvement Québec français (MQF), Mario Beaulieu, estime que le phénomène de francophobie a pris des proportions alarmantes au Canada depuis les années postréférendaires et, en cette période électorale, il avertit que l’organisme dénoncera tout propos de cette nature venant de candidats.