Immigration francophone au Canada : la FCFA pose un constat d'échec

RADIO-CANADA.CA | 26/03/2015

La présidente de la Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA), Marie-France Kenny, a livré un vibrant témoignage, jeudi, sur les défis liés à l'immigration francophone au Canada lors d'une présentation devant le Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes.

« La loi sur les langues officielles est un garde-fou de la langue française au Canada, mais c'est la loi la moins bien appliquée au pays et ça fait 45 ans que c'est comme ça. On voudrait tuer la francophonie canadienne à petit feu, éliminer nos communautés par attrition qu'on ne pourrait pas mieux s'y prendre. » déclare Marie-France Kenny, présidente de la FCFA

Elle a souligné que malgré les engagements et les cibles fixées par différents gouvernements, plus de 98% des immigrants qui entrent au Canada sont anglophones.

Tournée Mouvement Québec français: vers une montée de l'anglicisation?

VALÉRIE MAYNARD | NORDINFO.COM | 10/03/2015

Le Mouvement Québec français (MQF) poursuit sa tournée portant sur l’anglicisation du Québec et de ses institutions publiques, auprès des étudiants.

Le conférencier Éric Bouchard, ex-attaché politique de l'ancien député de Borduas, Pierre Curzi, était récemment de passage au collège Lionel-Groulx afin de conscientiser les étudiants sur les impacts actuels de l'aménagement linguistique au Québec.

«Quand plusieurs groupes linguistiques se partagent un même territoire, il n'y a de paix linguistique que si la langue minoritaire a des institutions suffisamment puissantes pour contrer le poids du nombre du groupe majoritaire», a‑t‑il déclaré.

Au Canada, en anglais seulement

MATHIEU BOCK-CÔTÉ | JOURNALDEMONTREAL.COM | 10/02/2015

Ce n’est pas surprenant : cela n’en est pas moins choquant. Stephen Harper vient de nommer un ministre des affaires étrangères unilingue anglais. On l’imagine déjà accompagné d’un interprète lorsqu’il défendra, si cela arrive, le rôle singulier du Canada dans la francophonie.

Ce n’est pas surprenant car le gouvernement conservateur, depuis 2006, a cherché à redéfinir le Canada à la manière d’un pays néo-britannique, délivré du bilinguisme officiel, ou du moins, de ses interprétations trop contraignantes, et aligné fondamentalement sur le Canada anglais.

Tournée du MQF au Cégep Lionel-Groulx afin de parler du bilinguisme institutionnel

MOUVEMENT QUÉBEC FRANÇAIS | 23 FÉVRIER 2015

Le MOUVEMENT QUÉBEC FRANÇAIS vous invite à la conférence La langue : une question de nombres et d'institutions

Le conférencier Éric Bouchard explique les importantes influences des institutions (système d'éducation, système de santé, services gouvernementaux et municipaux, etc) sur notre langue française.

Cette conférence est organisée dans le cadre de la Tournée nationale du Mouvement Québec français. 

C'est gratuit et ouvert à tous.