Langue française

Le Mouvement Longueuil Québec français est lancé

par Diane Lapointe dans le Rive-Sud Express


« Vive le Mouvement Longueuil Québec français! »: Yves Beauchemin en est le président

LONGUEUIL – Une soixantaine de personnes ont dénoncé la francophobie et la québécophobie le 23 février dernier à Longueuil. Le rassemblement organisé par la Coalition Uni-e-s contre la francophobie a aussi été l'occasion de lancer le comité Longueuil du Mouvement Montérégie français dont le porte-parole est l'écrivain et Longueuillois Yves Beauchemin.


Capsule vidéo de Jasmin Lavoie et Sira Chayer

« Une tournée québécoise contre le « Québec bashing » Une photo ridiculisant la tragédie de Lac-Mégantic, une autre comparant Pauline Marois à Adolphe Hitler et un graffiti anglophone sur un édifice appartenant au gouvernement du Québec.


Une tournée pour dénoncer le «Québec bashing»

Le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et du Mouvement Québec français, Mario Beaulieu donne en exemple la Loi 101 pour illustrer la francophobie. Il estime normal que des gens soient en désaccord avec cette loi, mais il trouve inacceptable que les défenseurs de la loi se fassent traiter de racistes ou de xénophobes.​​

Par La Presse Canadienne, dans La Presse, le 23 février 2014

La coalition «Uni-e-s contre la francophobie» tient le premier rassemblement de sa tournée québécoise, dimanche, à Longueuil.

La coalition a lancé une campagne en décembre dernier pour dénoncer ce qu'elle appelle des cas récents de Quebec bashing dans le Canada anglais, particulièrement dans les médias.


De grossières fautes de français sur un site web financé par Immigration Canada

Par Patrick Bellerose dans le Huffington Post Québec

«Fatima est une nouvelle imigrant au Canada. Quelle loi lui permet de predre un emplois qui à l'égalité d'un homme?»
«Laquelle trois pays sont des signataires de l'ALENA.»
«La bataille de la crête de Vimy est important pour le Canada. Pouquoi?»
Voilà seulement quelques exemples des grossières fautes de français répertoriées sur un site Web financé par Citoyenneté et Immigration Canada au coût de 275 961$.


Hommage posthume à Pierre Pichette, vice-président du Mouvement Québec français et secrétaire du Mouvement Montérégie français

  

Vendredi dernier, Pierre Pichette, un grand défenseur du français et militant infatigable pour l’indépendance et l’environnement nous a quitté à l'âge de 69 ans. Il était vice-président du Mouvement Québec français et secrétaire du Mouvement Montérégie français.
 

Revenu Québec nous fait lire en anglais!

Par Claude Richard, dans Tribune libre de Vigile.net, mercredi le 19 février 2014

 

Cherchez l’erreur. Envoyer la même quantité de documents en anglais qu’en français à des dépanneurs situés en plein cœur du Québec français, est-ce assurer « la nette prédominance du français » ou n’est-ce pas plutôt obliger les francophones à se servir de documents en anglais vu la pénurie prévisible et récurrente de fascicules en français


Pour la volonté et le plaisir de vivre en français

Pour la volonté et le plaisir de vivre en français est le thème suggéré par Le Mouvement Québec français des Laurentides (MQFL) dans le cadre du mois de la Francophonie 2014.


L’anglais intensif à toute vapeur

Par Frédéric Lacroix, dans Le Devoir, 17 février 2014

 L’anglais intensif est une expérience à grande échelle où nos enfants jouent le rôle de cobayes.

Lors de l’étude en commission parlementaire du projet de loi 14 (« loi modifiant la Charte de la langue française ») en juin 2013, la ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, avait affirmé que, bien que son gouvernement n’ait pas mis de frein tel que promis au programme d’anglais intensif en sixième année du primaire (cinq mois d’anglais exclusif et cinq mois pour les autres matières), elle s’attendait à ce que le niveau d’implantation du programme dans les écoles françaises ne varie pas et reste stable au niveau de 2012 « à 12 % des écoles primaires du Québec », avait-elle affirmé. Bref, le gouvernement péquiste revenait sur sa promesse électorale d’abolir la « mesure » d’anglais intensif si chère à Jean Charest, mais il fallait comprendre que cela n’aurait aucune conséquence pratique dans la vie concrète.


La fête des neiges est-elle adaptée pour les enfants?

Entrevue radiophonique d'Éric Bouchard, à Dutrizac, au 98,5 fm


Une Fête des neiges sans bon sens

Par Éric Bouchard, dans La Presse et Le Devoir, le 6 février 2014

La Fête des neiges de Montréal

[...] nous sommes accueillis par des animateurs de foule déguisés pour le plaisir de nos tout petits. L’animation est dans un genre de bilingue avec un accent franchouillard. Bienvenue à Montréal/Welcome in Montreal, Bonjour/Hi! On se croyait dans une boutique de la rue Sainte-Catherine.